Image coupée d’une Lamborghini Diablo jaune avec gros plan sur l’arrière.

Performances Onze années d’évolution

En 1990, les managers de Lamborghini rêvaient de voir cette voiture atteindre une vitesse de pointe d’au moins 320 km/h. Les ingénieurs de la « Casa del Toro » transformèrent ce désir en réalité : avec une vitesse de pointe d’au moins 320 km/h et une accélération de 0 à 100 km/h en 4,5 secondes, la Diablo a conquis la pole position dans le domaine des super sportives.

Image coupée de l’intérieur d’une Lamborghini Diablo jaune montrant le volant foncé et une partie du tableau de bord.

Design La supercar du futur

La Diablo était destinée à devenir la digne héritière des célèbres Miura et Countach. Cette nouvelle supercar était large, basse et futuriste et, tout comme ses aînées, elle devint rapidement une des préférées chez les passionnés de voitures du monde entier.
La Diablo fut produite entre 1990 et 2001. Lamborghini a introduit plusieurs variantes dans le concept de Diablo qui ont contribué à construire la légende de Lamborghini et qui ont connu un immense succès en termes de ventes : près de 3 000 exemplaires vendus.

Options
texte
contraste
start - stop
Partager sur social